-25kg en 4 mois avec du saucisson et du fromage

-25kg en 4 mois avec du saucisson et du fromage - Paul ADW

Weekend de Pâques, je retourne dans ma famille pour fêter l’événement autour d’un repas. Bien sûr Mamie je vais goûter ton rôti, mais par contre je vais passer sur la purée même si les pommes de terre sont du jardin. On peut pas tout avoir. Tout le long du repas, les questions fusent : “t’as fondu Paul, c’est incroyable t’es plus le même homme, comment t’as fait?”, “attends, ça veut dire que tu manges pas de pain de la semaine ?”. Merci. C’est exact. C’était il y a quelques semaines, et j’avais déjà perdu 23kg en 4 mois. Sans faire de sport. Personne ne comprenait comment c’était possible mais pourtant la réalité était là, devant leurs yeux.

DISCLAIMER : Je n’ai aucune qualification médicale.

Je ne relate ici que mon expérience personnelle et les nombreuses lectures qui m’ont amené à modifier mon alimentation. Si vous voulez entreprendre vous même ce régime, allez voir votre médecin, et parlez lui de votre envie d’essayer le régime cétogène, voyez avec elle/lui si cela peut vous convenir. C’est encore plus important de passer par la case docteur si vous avez une maladie ou que vous prenez un traitement : être gros c’est nul, mais rajouter une autre maladie à l’obésité c’est encore pire.

J’ai entrepris ce régime car je savais les risques que j’avais à rester obèse : j’ai préféré prendre les devants et utiliser ma volonté pour éviter de détester mon corps pendant 30 longues années, au prix de 4 mois d’efforts. Les avantages m’ont semblé dépasser de loin les risques, alors je me suis lancé. Ne me tenez pas pour responsable des décisions que vous prenez vous même.

Je ne suis pas médecin.

J’ai juste perdu 25 kilos en 4 mois et demi en mangeant du fromage et de la charcuterie tout le long. Et en faisant des journées dédiées au FoodPorn chaque semaine. For real. 

IMG_1807

1) Gros toute ma vie

Je pesais très précisément 122,5 kg en date du 14 novembre 2015, 3 jours auparavant j’avais la chance d’être en banlieue dans la famille de ma petite amie lors des attentats. Je vis à 200m du Bataclan. Ce soir là avant que BFM TV ne vienne mettre un terme au repas, je me prenais une réflexion merdique de la part d’un des convives. Quelque chose du genre “Tu devrais pas prendre ça, tu commences à devenir bien gras”. A table, devant tout le monde. J’étais vexé, j’étais furieux, mais j’étais dans ma belle famille et ravalait ma rengaine pour ne pas faire de scandale.

 

Ma chance c’était de faire 1m92, avec une belle ossature qui permettait d’être “jaugé à vue de nez” comme pesant 105 ou 110 kg par les gens qui avaient un avis à ce sujet. 

Chez Google à New York, en août 2015.
Chez Google à New York, en août 2015.

J’étais “baraque”, avec du bide. Sauf qu’à ce moment de ma vie je pesais 15-20kg de + que ce que les gens pensaient. J’étais dans le déni total de mon poids, je n’aimais pas me peser, d’ailleurs je ne le faisais pas ou presque. Quand les médecins me demandaient combien je pesais, je répondais toujours en dessous, par honte de la réalité.

Pour ne pas éveiller les soupçons, je répondais entre les 2,  pour eux je pesais “environ 115 kilos, beau bébé hein?!” quand la/le doc me demandait.

Quelle tristesse et quels coups de massue sur l’estime de soi.

2) Grossir, mode d’emploi. 

C’est là que j’ai commencé à me renseigner sur comment le corps marchait. Qu’est-ce que c’était grossir ? Qu’est-ce que c’était maigrir ? On joue les cartes qu’on a, mais encore faut il comprendre les règles du jeu.

Les glucides sont les éléments les plus simples à digérer pour le corps humain, les sucres sont des molécules très simples. Il suffit d’une grosse dizaine de minutes pour que le taux de sucre dans le sang commence à monter après l’ingestion de glucides : c’est simple à assimiler, et donc c’est assimilé vite.

Le corps humain est programmé pour maintenir un taux de sucre plus ou moins constant pour pouvoir soutenir  son activité. Le schéma est simple : je mange des sucres, ils passent dans mon sang où ils sont en partie utilisés comme carburant, et pour le surplus mon corps sécrète de l’insuline pour éliminer l’excès, et retourner au taux normal de glucose sanguin.

C’est un effet yoyo assez intéressant à regarder : on a davantage faim le midi (et même à 11h) quand on a petit-déjeuné des glucides que quand on a rien mangé.

 

Mieux manger c'est aussi faire à manger. Ca me prend 30 min par jour.
Mieux manger c’est aussi faire à manger. Ca me prend 30 min par jour.

J’ai commencé à m’intéresser au travail de Dave Asprey, un “bio-hacker” qui blogue pas mal et a réussi à fédérer une petite communauté autour de lui, et accessoirement à perdre près de 35KG.

Dans les grandes lignes, ils recommandent de réduire très drastiquement la consommation de glucides, d’ingérer une belle part de protéines, mais surtout de lipides. Du gras. Beaucoup, beaucoup de gras. 50% environ de nos apports journaliers en énergie. Depuis quand manger gras pouvait faire maigrir ?

Repas classique un soir de diète.
Repas classique un soir de diète.

 

3) C’est mignon tout ça, mais moi je veux maigrir, pas grossir.

Comme on l’a vu plus haut, le corps stocke les excès de sucre dans le sang sous forme de graisses. Mais lorsque l’organisme n’a plus d’énergie à se mettre sous la dent, il est également capable du contraire : brûler du gras pour le transformer en énergie. C’est ce qu’on appelle maigrir.

C’était précisément ça que je souhaitais faire quand j’ai commencé à me renseigner sur la meilleure manière de maigrir vite.

Comment faire pour que mon corps commence à cramer le gras qui me complexait tant devant le miroir ? La solution qu’on me proposait n’était pas très compliquée : ne plus donner de glucides ou presque au corps, pour le forcer à brûler des graisses. On appelle ça la cétose en termes médicaux.

Pour ce faire, c’est simple : vous pouvez arrêter de manger et votre corps se mettra immédiatement à brûler ses graisses. C’est un peu ce que fait l’ours quand il hiberne.  Sauf que vous allez manquer de vitamines, nutriments, et que surtout vous allez avoir faim. Et que vous n’êtes pas un ours.

Vous risquez donc à 95% de craquer au bout de quelques jours et d’ingurgiter un McDo ou n’importe quelle chose comestible devant vous.

Vous allez manger de tout, mais pas de glucides. Vous allez donner à votre corps ce dont il a besoin pour fonctionner sous formes de légumes, graisses et protéines. On mange a satiété donc on n’a pas faim. On ne donne pas de glucides au corps donc on le force à brûler des graisses (cétose). Donc on maigrit.

“Très bien, mais je ne vais pas être carencé si je fais ça ?”.  Non. Vous allez continuer à manger à volonté des légumes, des oeufs, de la viande, du poisson, des huiles, des noix et autres fruits à coque, des fromages, boire du vin avec modération.

Ca permet quand même un très très large éventail de choix de repas à faire. Des tranches de saucisson et du comté avec un verre de vin pour l’apéro, vous conviendrez qu’il y a plus compliqué comme diète.

 

4 mois séparent ces 2 photos, et je ne sais pas ce que vous en pensez mais la différence est frappante entre les deux.Voici comment j’organise la partie bouffe de ma vie durant la semaine.

4) Alors on mange quoi ? Et comment ?

IMG_1128

On va d’abord acheter des bonnes choses à manger. Ca veut dire de bons aliments, de bonne qualité, en quantités suffisantes. C’est pas dur de bien manger quand on en a envie, et ça peut même vous faire économiser de l’argent ou à minima ne pas coûter plus cher, pour une qualité bien supérieure.

L’objectif  c’est de chercher le bon produit, qui vous fera également économiser un max ET réduire votre empreinte écologique. Pour ça, si un légume est de saison, il pousse abondamment de manière locale au moment où vous voulez l’acheter. Donc il est moins cher, et plus frais, meilleur au goût et il voyage moins. Gagnant gagnant. Vous mangez mieux et pour moins cher.

J'ai même mangé du chou Kale comme les hipsters
J’ai même mangé du chou Kale comme les hipsters

 

Pensez à maturer votre viande --><figcaption id=<3" width="300" height="300"> Pensez à maturer votre viande –> <3

Mettez de bonnes choses à l’intérieur de votre corps, et votre corps marchera bien. Ce n’est pas très compliqué non plus, 6 jours par semaine vous piochez dans :

  • viandes d’animaux élevés en plein air
  • légumes verts (haricots, courgettes, épinards, choux fleur, brocolis, etc)
  • huiles végétales (olive, pépin de raisin, avocat)
  • poissons sauvages ou d’élevage bio
  • fromages à pate dure / beurre de qualité (+ il est gras, mieux c’est)

Et pour les quantités ? Mangez ce qu’il vous faut pour être rassasié : votre corps sait mieux que moi ce dont il a besoin. Si vous avez faim, mangez, quand c’est terminé, arrêtez.

Restez à l’écart des glucides 6 jours par semaine et vous maigrirez. Mangez suffisamment pour ne pas avoir faim, sans vous péter le ventre. Vous êtes seul juge, écoutez votre corps. C’est très important.

Partie 5 : Bonus – Cheat Day 

Maple Syrum and Bacon Pancakes, chez Amsterdam Pancakes Company.
Maple Syrum and Bacon Pancakes, chez Amsterdam Pancakes Company.

Maintenant pour finir, la meilleure partie de la diète que j’ai suivi, en tout cas celle qui m’a fait le + plaisir : le cheat day. Manger tout ce qu’on veut (glucides y compris), autant qu’on veut, en étant complètement taré, pendant 1 journée, chaque semaine.

C’est la partie que je préfère dans ma diète : maigrir en rendant mes amis complètement hallucinés en m’envoyant 5 pains au chocolat pour commencer, suivis d’une baguette avec des rillettes, une pizza 4 fromages, 2 moelleux au chocolat, 1 burger le soir, de la glace et des céréales devant la télé le soir, avec des M&Ms. 6000 kcal en 24h n’est pas rare lors de mes cheat days.

Pulled Duck Burger, à Copenhague.
Pulled Duck Burger, à Copenhague.

Tellement de bouffe que j’en ai fait des “comas hyper-glucidiques” : affalé dans le canap à ronfler tellement tu as mangé. Certains diront que j’ai un problème, et ils auront raison. Mais faire une journée de kiff alimentaire ultime tout en perdant du poids c’est vraiment kiffant.

Donut Maple Syrup et Bacon. Oh bacon.
Donut Maple Syrup et Bacon. Oh bacon.

Je me fais même des listes dans la semaine des trucs que je vais devoir manger le weekend. Ce sont de véritables festins, et n’importe qui s’étonnera de vous voir vous goinfrer comme si vous n’aviez pas mangé depuis des semaines. Et le pire c’est que ça vous aidera à maigrir.

Pulled Duck Donut, with added Duck Fat, au Amsterdam Street Food Festival.
Pulled Duck Donut, with added Duck Fat, au Amsterdam Street Food Festival.

Lorsque votre corps est privé de glucides pendant trop longtemps, celui-ci se met à tourner au ralenti : il se dit que c’est la famine, et donc il ralentit votre métabolisme pour conserver vos réserves (le gras) le plus longtemps possible. Vous êtes extrêmement fatigué(e) et vous arrêtez de maigrir aussi vite qu’avant quand vous n’étiez qu’en cétose : votre corps ralentit trop.

Pour éviter ça, il est important de faire ce qu’on appelle “une recharge glucidique” : remplir votre foie et votre pancréas de glucides pour dire à votre corps : “t’inquiète, c’est pas la famine, continue à brûler des graisses la semaine prochaine”. Évidemment, vous récupérerez du sucre dans le sang et un pic de glycémie, et il faudra entre 1 et 2 jours de diète “normale” (sans glucides) pour repartir en cétose. Mais vous aurez évité de passer votre corps en mode “famine”.

Généralement je pèse 2,5 ou 3kg plus lourd le dimanche que le samedi après mon cheat day. Je retrouve mon poids “pré-cheat-day” entre le mardi et le mercredi, et je perds entre 1 et 1,5kg entre le mercredi et le samedi matin, avant de reprendre un cheat day. Et ainsi de suite.

Voilà comment moi j’ai fait pour perdre 25 kilos en 4 mois sans faire sport. Il me reste encore du taff, notamment pour me muscler, retendre ma peau, et obtenir le corps que je veux avoir.

Have fun, et tagguez moi sur vos photos de cheat day si vous décidez d’essayer !

PS : si vous avez des questions, j’essaierais d’y répondre en commentaire.

PS 2 : depuis l’écriture de cet article, ma soeur et son compagnon ont mis en place cette diète, ils ont respectivement perdu 10 et 14 kg en 2 mois.

 

Tags from the story
, ,

7 Comments

  • Wouah ! Impressionnant !!!!’ Toute mes félicitations !
    J’ai simplement Une Question m’étant Beaucoup renseigné sur La diete cétogène. Je me pose la question car apparement vous faites des recharges glucidique. Sa m’etonnecun peu car j’ai Toujours vu que il fallais quelques semaines de 2-6 semaine voir + pour passer en ” cétogène-adaptation ” donc du coup ” casser ” sa une fois par semaine me laisse perplexe .. si vous avez une explication ou une reponse , Merci

  • Salut, très intéressant ton blog et je pense me laisser tenter. J’aurais juste une petite question : penses-tu que cette diète est tenable quand on fait du sport ? (1h de muscu 3 fois par semaine) Le manque de glucides prolongé ne se fera-t-il pas sentir ?

    Merci d’avance pour ta réponse

    • Bonjour Flo ! Je ne suis pas médecin mais j’ai lu BEAUCOUP d’articles expliquant que les performances athlétiques n’étaient absolument pas impactées négativement par la diète cétogène / l’état de cétose, parfois bien au contraire. Voir cet article par exemple –> important de ne PAS dépasser 15-25% de protéines dans l’apport nutritionnel quotidien pour ne pas avoir d’effets négatifs. Je te souhaite de réussir si tu décides de sauter le pas !

  • Hyper intéressant, mais comment tu imagines le futur ? Tu te vois ne pas manger de féculents 6j/7 pour le reste de ta vie ou il y a un rééquilibrage ?

    • Bonjour Marc ! A partir d’aujourd’hui je vais ré-introduire des glucides progressivement dans mon alimentation, dont des féculents. J’ai une seconde partie de cet article que j’aimerais publier ce weekend si je trouve le temps de m’en occuper, j’y traite normalement d’un principe qui s’appelle le jeûne intermittent (intermittent fasting en anglais), qui devrait normalement me permettre de ré-introduire les glucides sans reprendre de poids.

Leave a Reply to Flo Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *