Bitcoin expliqué aux journalistes

Cet article a vocation a expliquer bitcoin aux journalistes qui ont vocation a en discuter. 

Qu’est-ce que bitcoin (en minuscule) ?

Bitcoin est un système financier mondial régit par un programme informatique. N’importe qui peut installer le programme sur son téléphone ou son ordinateur pour accéder au système financier mondial. 

Qu’est-ce Bitcoin (avec une majuscule) ? 

Bitcoin est une monnaie qui fonctionne sur ce système financier mondial. Il y a 21 millions de bitcoins au sein de ce système financier mondial, qui peuvent être divisés en quantités infinies pour permettre de plus petites transactions (comme les centimes avec les euros par exemple). 

Qui contrôle bitcoin ? 

C’est le programme qui gère le réseau qui contrôle ce système financier : aucun utilisateur, état ou entreprise ne peut influer sur certaines règles du réseau sans obtenir un consensus mondial sur le changement à adopter. Et personne ne peut changer la règle contrôlant le nombre de bitcoins en circulation. 

Pourquoi bitcoin consomme de l’électricité ?

Comme le réseau n’est contrôlé par personne, des mécanismes de protection du système financier sont mis en place pour que personne ne puisse venir changer les règles pour les modifier dans son intérêt, et afin de garantir la sécurité de tous les avoirs des utilisateurs de ce système financier. Cela consomme de l’énergie, et c’est cela qu’on appelle le minage. 

Pourquoi bitcoin est une innovation importante ?

Bitcoin utilise un seul et même système financier pour toute la planète, et il suffit d’un ordinateur ou d’un téléphone portable pour créer gratuitement un compte au sein de ce système financier. Les bitcoins sont échangeables contre n’importe quelle monnaie dans le monde et en quelques secondes, et leur valeur s’apprécie en moyenne de 200% par an depuis 10 ans, ce qui en fait un compte épargne très performant, qui marche tous les pays, et pour tous les habitants de la terre. De plus, aucun état ni banque centrale ne pouvant changer le nombre de bitcoins en circulation, il est impossible de dévaluer les bitcoins possédés par les utilisateurs de ce système financier. 

Le bitcoin est-il polluant ? 

L’électricité utilisée pour sécuriser le réseau ne pollue pas en elle même, mais il est possible qu’une part minoritaire (environ 30% de l’énergie utilisée à l’heure actuelle) soit issue de sources non renouvelables. La consommation d’énergie est utilisée pour sécuriser le réseau, pas pour faire des transactions. Avec les amélioration du programme disponibles à l’heure actuelle, on pourrait donc faire 1 millions de fois + de transactions qu’à l’heure actuelle au sein du système bitcoin sans augmenter la consommation d’énergie. 

Pourquoi le prix de bitcoin fluctue autant ?

Pour la 1ère fois de l’histoire de l’humanité, il existe désormais un système financier mondial indépendant des banques centrales, ce qui retire de la main du politique le pouvoir de dévaluer la monnaie pour financer ses réformes. Au fur et à mesure où les épargnants découvrent l’existence de ce système, la demande pour y stocker son argent augmente, hors le nombre de bitcoins disponibles étant limités, cela fait augmenter le cours du bitcoin en euros ou en dollars. Lorsque des gens qui possèdent beaucoup de bitcoins depuis longtemps décident de récupérer une part de leur épargne et vendent un grand nombre de bitcoins, il y a + de vendeurs que d’acheteurs et le prix du bitcoin exprimé en euros/dollars baisse. Cette volatilité parfois importante est à mettre en perspective des gains moyens enregistrés depuis le lancement de bitcoin, à savoir 200% de rendement par an, chaque année depuis 10 ans. 

Bitcoin va t’il s’écrouler ?

La valorisation de bitcoin dépend du nombre de gens qui sont intéressés par le fait de pouvoir stocker leur épargne dans un système financier qui fonctionne partout dans le monde, gratuitement, et voir leur épargne fructifier de 200% par an en moyenne. Le nombre de personnes intéressées par cette offre ne fait que croître donc il semble que ça leur semble être intéressant. Les banques centrales ayant choisi d’imprimer beaucoup d’argent au détriment des épargnants afin de financer les dépenses liées à la crise du COVID, il est probable que de nombreuses personnes choisissent de protéger leur épargne de l’inflation monétaire, afin de préserver leur pouvoir d’achat dans le temps. Si un compte épargne dans leur banque au sein du système financier traditionnel leur rapporte 0,75%  par an et que les prix augmentent de 4% dans le même temps, les épargnants perdent de l’argent à le laisser à la banque, là où bitcoin les rémunère à hauteur de 200%, leur permettant de protéger le fruit de leur travail des aléas et décisions politiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *